Je crée mon compte

Comment s'exporter ?

Vous avez besoin d'aide pour votre stratégie wholesale ? Prenez rendez-vous dès maintenant avec un expert sur notre plateforme.


Faire rayonner sa marque, conquérir de nouveaux marchés, répartir les risques, optimiser sa production, se développer... autant de raisons pour les jeunes entreprises de mode de se tourner vers l’export. 


Afin de bien mener sa stratégie d’exportation, il y a plusieurs choses à savoir :

Par où commencer ?

Avant de s’aventurer sur les marchés internationaux, il est impératif de mener une étude approfondie : préférences des consommateurs, tendances de mode, réglementations commerciales et exigences culturelles spécifiques et contextes géopolitique et économique. Après cette phase d’études et avant de se lancer dans une expansion complète, vous pouvez tester votre offre sur les nouveaux marchés via des premières actions ponctuelles. Par exemple : votre présence dans des salons internationaux, les retail tours, des pop-up éphémères dans le pays souhaité ou encore des collaborations avec des influenceurs sur le pays souhaité.


À savoir que le service international de La Fédération Française du Prêt-à-Porter organise régulièrement des focus pays sur les points clés des différents marchés.

Quelles démarches indispensables ?

Une des premières étapes sera de protéger sa marque sur le pays ciblé à l'INPI/UNIFAB et à l’OMPI. De nombreuses marques estimant être peu connues ou trop confidentielles ont été victimes de dépôt par des tiers locaux.


Les droits de douane varient selon la nature du produit, de son pays d’origine mais aussi selon les pays de destination et de ce fait ont un impact sur les coûts et les prix de vente. Avant de fixer ses prix à l'export, il faut consulter le taux de droit de douane à appliquer auprès du Service Économique de l'Ambassade de France, de celui du pays concerné ou encore de Business France


Les incoterms (International Commercial Terms ou Conditions internationales de vente) sont essentielles lors de la mise en place d'un contrat de vente ou d’une commande. Elles spécifient les obligations de chaque partie prenante dans l'acheminement des produits et donc la répartition des coûts, des risques et les assurances. Les responsabilités douanières peuvent en effet incomber soit à la marque, soit à l'importateur.

Plus d’informations : douane.gouv.fr > espace Professionnel > Déclaration en douane - Fondamentaux 

Le numéro unique d'identification communautaire (EORI) est nécessaire pour importer ou exporter des marchandises hors de l’Union européenne. Cette immatriculation se fait auprès de la douane française. 


Toute marchandise a une dénomination commerciale et un numéro de classement tarifaire (SH soit Système Harmonisé) reconnu au niveau international. Ce dernier détermine les droits de douane et les mesures de politique commerciale applicables ainsi que les normes techniques à respecter. L'encyclopédie douanière RITA permet de déterminer le code SH, elle est consultable sur le site douane.gouv.fr. 

Agents, salons, showrooms, distributeurs, plateformes digitales : comment choisir ?

L’agent commercial est indépendant, c’est à lui que vous déléguez la charge de négocier et de conclure les contrats de vente dans un pays donné. Le plus souvent, il est payé par les commissions sur les ventes, qui se négocient. En France, il doit être inscrit au Registre des agents commerciaux.


Sur Écosystème de la Mode, vous pouvez rencontrer et travailler avec des agents commerciaux de mode.


Un salon est un événement ponctuel où les marques et les designers présentent leurs collections à un public ciblé, généralement des professionnels de l'industrie, des acheteurs du monde entier, des journalistes et parfois des consommateurs.


Sur Écosystème de la Mode, nous référençons, entre autres, les salons suivants :



Un showroom, quant à lui, est un espace physique où les marques exposent leurs produits de manière plus permanente. Contrairement aux salons de mode temporaires, les showrooms sont souvent ouverts tout au long de l'année et servent de lieu de rencontre entre les acheteurs et les créateurs pour des présentations de collections plus privées et des commandes.


L’équipe commerciale du showroom, souvent simplement appelée « le showroom » négocie et conclut également vos contrats, mais il dispose, en plus, d'un espace de représentation. Chaque showroom a un positionnement et une clientèle spécifiques, il est donc important de le choisir en fonction de ceux-ci. Très souvent, ces structures demandent une collection complète pour pouvoir travailler.


Le distributeur achète la marchandise de la marque (avec une remise) en vue de la revendre à sa propre clientèle. Cette collaboration génère un chiffre d'affaires immédiat pour la marque. Toutefois, elle laisse la pleine gestion des clients au distributeur et ne permet pas à la marque d’avoir de visibilité sur les clients/points de vente, ce qui peut générer des problèmes d'image. En cas de rupture de contrat, la marque ne dispose d'aucun contact auprès des acheteurs.


Une présence sur un showroom en ligne ou un salon digital peut venir en complément d'un agent, d'un showroom, d'un distributeur ou d'un salon. La plateforme doit être choisie en fonction de la cible de la marque. Les 2 plus connues étant Le New Black qui vient de fusionner avec Collect, et Joor. Ces showrooms digitaux permettent une visibilité auprès des acheteurs, mais constituent surtout un outil de prise de commandes éprouvé et rassurant pour les acheteurs.


Afin de mieux orienter vos choix, vous pouvez vous poser les questions suivantes :


- Quelle commission demande l'agent ou le showroom ? 


- Est-ce possible de s'engager sur un tel pourcentage ?


- Quel portefeuille de marques représente l'agent ou le showroom ? 


- Le showroom est-il cohérent avec l'image de ma marque ?


- Avec quelles griffes le distributeur travaille-t-il ? 


- Sont-elles compatibles avec le positionnement de mes collections ?


- Quels sont les salons auxquels l'agent participe ?


- Quelles sont les actions de promotion organisées par l'agent ?


- L'agent, le showroom, le distributeur exigent-ils l'exclusivité ?


- Quelle zone géographique couvrent-ils ? 


S'exporter en tant que marque de mode peut être une aventure excitante, mais elle nécessite une préparation minutieuse. Comprendre les marchés cibles, le développement d’une stratégie adaptée et la mise en place de partenariats locaux sont les ingrédients essentiels pour réussir.


Contactez nos experts dès maintenant pour trouver celui le mieux adapté à votre activité. Sur Écosystème de la Mode, vous pouvez rencontrer et travailler avec des experts à des prix préférentiels. 


Image : Maison Flore 

Autres ressources

Les experts du domaine